La remédiation cognitive dans le traitement des troubles liés à l'alcool: l'état actuel et le comparatif avec la pharmacothérapie

Les troubles liés à l'usage de l'alcool sont habituellement traités avec des traitements psychosociaux et/ou des médicaments. Cependant, il existe une troisième catégorie d'interventions à considérer : la remédiation cognitive (cogntivie training - CT). Deux types de CT peuvent être distingués : celles dans lesquelles des aptitudes générales sont entraînées (par exemple une formation sur la mémoire de travail) et celles dans lesquelles sont ciblées des réactions de motivation initiales à l'alcool, appelées biais cognitifs (cognitive bias modification- CBM). L'entraînement des aptitudes  générales est difficile, mais prometteuse pour un sous-groupe de patients. La CBM a montré une augmentation de l'abstinence d'un an dans plusieurs grands essais cliniques, avec des tailles d'effet similaires à celle de l'alcool (NNT=12). Il devient également probant les types de personnes pour lesquelles la CBM est la plus prometteuse en tant que traitement complémentaire (ceux qui ont une forte réactivité et/ou impulsivité), et nous commençons à comprendre les mécanismes neurocognitifs sous-jacents aux effets d'entraînement. La CT montre des effets modestes mais fiables en complément d'un traitement psychosocial régulier, mais à la différence des médicaments, elle ne semble pas fonctionner en l'absence de traitement psychosocial. 

Références

Article rédigé par Reinout W.Wiers (Amsterdam, Pays-Bas) tiré de "Alcoologie et addictologie. 2018"; 40 (2): 168-173

Vous êtes en train de quitter Progress in Mind
Accès médecin obligatoire
Pour avoir accès, merci de nous fournir la preuve que vous êtes un professionnel de santé
Hello
Please confirm your email
We have just sent you an email, with a confirmation link.
Before you can gain full access - you need to confirm your email.
The information on this site is exclusively intented for health care professionals.
All the information included in the Website is related to products of the local market and, therefore, directed to health professionals legally authorized to prescribe or dispense medications with professional practice. The technical information of the drugs is provided merely informative, being the responsibility of the professionals authorized to prescribe drugs and decide, in each concrete case, the most appropriate treatment to the needs of the patient.
Congress
Register for access to Progress in Mind in your country