Un outil d'e-santé pour aider au choix du traitement de la schizophrénie

Fullscreen

Avec le nombre croissant de médicaments antipsychotiques disponibles, est-il possible de choisir un agent en fonction dessymptômes spécifiques d'un patient ? Ou bien basez-vous votre prescription uniquement sur votre propre expérience de la façon dont un agent peut avoir agi - ou pas - chez vos propres patients ?

Au cours d'une séance d'échange d'experts scientifiques, le public s'est vu présenter un nouvel outil d'e-santé spécialement conçu pour faciliter le choix du traitement dans la prise en charge de la schizophrénie.

 

Un outil d'e-santé pour aider au choix du traitement de la schizophrénie

Pour ceux qui reconnaissent avoir des trous de mémoire occasionnels ou qui réalisent peut-être qu'ils influencent par inadvertance leur sélection d'agents antipsychotiques, une aide sera peut être bientôt à portée de main. Au cours d'une présentation en trois parties comprenant des dossiers médicaux interactifs de patients atteints de schizophrénie, les cliniciens pouvaient comparer leurs propres choix de traitements avec les agents suggérés par un outil d'e-santé. Bien que les agents choisi par les cliniciens et l'outils de e-santé, certains points interessants d'apprentissage ont été soulevés. 

L'outil d'e-santé est fondé sur les meilleures données probantes issues d'études cliniques et du jugement collectif de 11 experts internationaux de la schizophrénie

 

Pertinence thérapeutique des protocoles évalués

Robin Emsley, de l'Université de Stellenboch, Afrique du Sud, a expliqué comment les informations et les choix contenus dans l'outil ont été recueillis et évalués. Les meilleures données probantes issues d'études cliniques et du jugement collectif de 11 experts internationaux de la schizophrénie ont été combinées en utilisant la méthode de  RAND/UCLA Appropriateness à travers un processus itératif de séries d'évaluations individuelles et de discussions en séance plénière. Ainsi, la pertinence des différents traitements antipsychotiques a été évaluée pour plusieurs états du patient. Les conditions pertinentes pour le choix de traitement comprenaient le stade de la maladie, les symptômes et les réponses à d'éventuels traitements antérieurs ainsi que les comorbidités physiques, l'observance du traitement et toute autre pathologie psychiatrique aggravante.

Tests de validation et d'applicabilité

Au total, 35 monothérapies antipsychotiques ont été évaluées dans 1 107 situations cliniques. À l'aide d'algorithmes, les résultats pour des affections distinctes ont été combinés pour produire des recommandations de traitement pour des profils de patients incompatibles les uns avec les autres. Ces recommandations ont ensuite été intégrées dans l'outil d'e-santé. L'utilisation de cet outil par les membres du panel a contribué à sa validation et une étude de faisabilité est en cours pour évaluer son utilisation dans les cadre de soins habituels.

Au total, 35 monothérapies antipsychotiques ont été évaluées dans 1 107 situations cliniques

Vote versus outil d'e-santé

Le vote des participants et les recommandations de l'outil d'e-santé ont été comparés lorsque quatre dossiers médicaux impliquant une schizophrénie d'apparition récente ont été présentés par les Professeurs John Kane et Christoph Correll, tous deux de New York, États-Unis. Trois des dossiers portaient sur la première hospitalisation en soins aigus de patients atteints de psychoses diverses tandis que le quatrième décrivait une situation où des médicaments avaient déjà été prescrits, mais où le patient présentait encore des troubles psychotiques.

Le médicament a-t-il échoué chez le patient ou le patient a-t-il omis de prendre le médicament ?

Dans l'ensemble, il y avait une bonne corrélation entre le choix des participants et les recommandations de l'outil d'e-santé. Cependant, certains points à prendre en considération ont été soulevés. Par exemple, le médicament a-t-il échoué chez le patient ou le patient a-t-il omis de prendre le médicament ? Comme l'observance est une question importante dans le traitement de la schizophrénie, de telles questions doivent être envisagées.

De toute évidence, l'outil d'e-santé en est encore à ses débuts mais son potentiel est certainement prometteur. Comme le Dr Hemsley l'a suggéré, c'est aux fruits que l'on juge l'arbre, attendons donc les résultats !

 

Références

Contenu rédigé par un correspondant de H. Lundbeck

Vous êtes en train de quitter Progress in Mind
Accès médecin obligatoire
Pour avoir accès, merci de nous fournir la preuve que vous êtes un professionnel de santé
Hello
Please confirm your email
We have just sent you an email, with a confirmation link.
Before you can gain full access - you need to confirm your email.
The information on this site is exclusively intented for health care professionals.
All the information included in the Website is related to products of the local market and, therefore, directed to health professionals legally authorized to prescribe or dispense medications with professional practice. The technical information of the drugs is provided merely informative, being the responsibility of the professionals authorized to prescribe drugs and decide, in each concrete case, the most appropriate treatment to the needs of the patient.
Congress
Register for access to Progress in Mind in your country